Aération aux fenêtre et VMC double flux, à quoi ça sert ?

Aération aux fenêtre et VMC double flux, à quoi ça sert ?

La maison doit être bien aérée pour procurer confort et santé aux occupants. Pour ce faire, il est nécessaire d’améliorer l’aération de fenêtre, mais aussi d’installer un système de ventilation comme le VMC ou ventilation mécanique contrôlé dans l’habitat. L’aération devient même obligatoire pour tous les bâtiments construits à partir de 1982. Mais à quoi ça sert l’aération de fenêtre et le VMC ?

Aération de fenêtre : pourquoi faire ?

Une maison consomme énormément d’énergie, elle dégage ainsi des polluants nuisibles non seulement à l’environnement, mais surtout à la santé. Dans cette optique, il est nécessaire d’améliorer la qualité de l’air dans les pièces à vivre. C’est à ce juste titre qu’une aération de fenêtre présente ses intérêts. Elle permet de recycler l’air ambiant dans la maison en faisant entrer l’air frais extérieur. Il faut reconnaître qu’une pièce bien aérée permet d’éviter tous problèmes d’humidité, de moisissures et même les odeurs. Outre la préservation de votre santé et celle de votre famille, l’aération de fenêtre ainsi que l’installation de VMC dans votre logement contribuent à la longévité du bâtiment. En chassant l’humidité et les moisissures, les murs de votre habitation seront plus résistants dans le temps.

Les différents types d’aérateurs de fenêtres

En général, il existe deux types d’aérateurs de fenêtres : aérateurs mécaniques et les entrées d’air de fenêtres. On peut installer ces équipements sur tous types d’ouvertures entre autres les fenêtres de toit. En optant pour le kit fenêtre de toit, vous pouvez facilement y installer des aérateurs. De plus, l’aérateur sur une fenêtre de toit se montre discret et n’encombre pas la surface habitable tout en recyclant l’air dans l’habitat. L’aérateur mécanique doit être installé lorsque le bâtiment n’a pas d’un système de ventilation mécanique contrôlé ou VMC. Comme son nom l’indique, l’aérateur est mécanique. Il fonctionne de deux manières : automatiquement et manuellement. Il s’actionne manuellement lorsqu’il marche par convection naturelle. Autrement dit, la chaleur dans la pièce est aspirée par l’air frais extérieur et ce mouvement permet de déclencher l’aérateur.

Quant au modèle manuel, il est à poser directement sur les vitres. Il faut ainsi trouer les vitres de votre fenêtre de toit. Le deuxième type d’aérateur de fenêtre qu’est les entrées d’air de fenêtres est utilisé quand le logement est équipé d’une VMC simple flux. Celui-ci peut être autoréglable ou hydroréglable. Ici, l’aérateur est à installer sur le cadre de la fenêtre qui doit être troué pour permettre la mise en place de l’aérateur. Mais si vous équipez votre maison d’une VMC double flux, vous n’avez pas besoin d’une aération de fenêtre.

Fermer le menu